Pour Faraj Chemsi « les participants à la réunion étaient enthousiastes, quelque chose a changé, les gens n’en peuvent plus de payer ».

courrier-cauchois-nov-2014

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire