Dans le 19/20 Centre du 06 janvier 2015, France 3 propose un reportage sur un couple de restaurateurs libérés qui a déjà fait parler de lui dans la presse récemment. Merci à lui.

Voici l’article, incluant la vidéo :

Un couple de restaurateurs de Rochecorbon (Indre-et-Loire) a décidé de quitter le système de la sécurité sociale. lls n’ont plus de carte vitale et ne paient plus leurs cotisations. Ils seraient 60 000 en France à rejoindre ce mouvement des libérés de la protection sociale.

Cela fait un an et demi que Christophe Aldouy et sa femme ne cotisent plus. Lassés de payer trop de charge, ils ont rejoint le mouvement des libérés de la protection sociale. Plus de carte vitale, plus de mutuelle, ils paient une assurance santé privée en Angleterre. 12.000 euros par an pour toute la famille soit 30.000 euros d’économie. Pour eux, la sécurité sociale, mis en place après la guerre, a fait son temps.

Comme eux, ils seraient de plus en plus nombreux à vouloir quitter la sécurité sociale. 60.000 selon le mouvement des libérés, beaucoup moins selon le Régime des Indépendants. Ce dernier recense 472 cas sur ses 2.8 millions d’assurés actifs et met en garde contre cette démarche qui va à l’encontre d’un fondement de la société.

« Contraire au principe de la solidarité » disent-ils? … A vos commentaires.

Si la vidéo ne fonctionne pas, vous pouvez retrouver le reportage sur le site de France Télévision.

8 COMMENTAIRES

  1. Curieux reportage… des annonces, pas de contradiction… un comparatif des charges d’un salarié et de celles d’un indépendant aurait été le bienvenu ! Le rsi passé sous silence… quel auditeur aura compris le sens de ce reportage? Merci les médias, il serait temps de vous mouiller un peu plus !!! Il y en a qui viennent de mourir pour leur engagement, chapeau bas Charlie !

  2. ils remettent le couvert avec les charges payées par le salarié, c’est de l’enfumage de cerveau ! il n’y en a qu’un qui fait le chèque à l’urssaf, et c’est Qui ? 🙂

    je trouve que ça sonne creux, ce reportage, pas les restaurateurs un peu empêtrés mais les autres intervenants: ils sont partisans et il n’y a pas de contradicteurs.

    Bref, c’est dérangeant et désinformant en fait.

    🙂

  3. Hey amis journalistes soyez plus realistes ! Ouvrez vos yeux lorsque vous faites des reportages, n’allez pas taper au même portes que dans d’autre reportages vue et revue, des mêmes avocats ou mr Naudon, travail bâclé 🙁

  4. Marre de ses médias qui continuent à donner des informations erronés. Marre de faire peur à ceux qui seraient intéressé pour ralentir l’hémorragie!
    Marre d’être menacé! Marre de ses pseudo journalistes carriéristes, marre des mensonges entretenue par un gouvernement a l’agonie
    Libéré vous!!! Moi libéré et toujours pas en taule et j’ai économiser plusieurs millier d’euro, nous permettant à ma famille et moi de vivre mieux, dépenser plus dans les commerces divers et variés!
    La relance de l’économie, l’embauches ne viendra que de cette manière! Et non sur leur principe de soladirite totalement ubuesque et mensongé!

  5. La présentation de la fiche de paye à la fin va pouvoir aussi peut-être réveiller les consciences !

    Cela serait quand même mieux d’avoir 3200 euros dans sa poche que de demander 2 % d’augmentation !

  6. La définition de la solidarité par ce « bien penseur » est tout à fait exacte et illustre bien le fonctionnement de la CMU qui n’est absolument pas remise en cause par le Mouvement des Libérés, car financée par l’impôt.
    En revanche, elle ne s’applique pas pour les gens qui ont des revenus et qui mutualisent un risque pour se couvrir en cas d’aléa, ce qui est bien le cas d’une assurance santé. Il n’est alors pas justifié de payer plus en fonction de ses revenus…
    Qui accepterait de voir sa prime d’assurance voiture modifiée en fonction de son salaire ? 

Laisser un commentaire