Par Christian Person, le 18/02/2015 sur economiematin.fr

La solution du mépris face à ce que subissent les entrepreneurs au quotidien, c’est le pire service à rendre à l’économie de notre pays. Le gouvernement doit intervenir sans attendre.

D’abord, pour réformer en profondeur le régime social des indépendants parce que la situation n’a pas progressé d’un iota depuis des années. Enfin, parce qu’il n’est pas socialement acceptable de ne pas répondre à des protestations continues, des manifestations de plus en plus grandes, des plaintes de plus en plus nombreuses, des courriers de plus en plus longs, des procès de plus en plus révélateurs et… des suicides.

Dans ce contexte, il faut organiser un débat de fond pour revoir en profondeur la situation des indépendants dans notre pays. Sans tabou idéologique. Sans totem intouchable. Sans clivage artificiel. Sans interdit !

Le RSI rend impossible l’activité des entrepreneurs

Poursuivre son activité quotidienne d’entrepreneur avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête c’est tout simplement impensable. Comment entreprendre sereinement quand vous passez votre temps chez vos avocats à répondre à des mises en demeure du RSI. Pire, comment créer de la valeur ou vous occupez de vos salariés, de l’avenir de votre entreprise quand on vous menace de saisir tous vos biens au simple motif que parce que vous n’en pouviez plus du RSI et que vous avez donc légitimement opté pour une meilleure protection grâce à des sociétés européennes ? Disons le très directement : il y a des choses que les entrepreneurs ne peuvent plus accepter. Le RSI, en l’état, est la pire !

RSI : un système inadapté à la situation française

Tous les entrepreneurs indépendants de ce pays sont durement impactés par l’actuel RSI et, du fait de son monopole, en sont prisonniers. Aucun doute n’est permis. Internet regorge de récits tous aussi effrayants les uns que les autres sur les errements de ce système. Les malentendus pleuvent, les erreurs prolifèrent et l’incompréhension se propage. Le RSI est un système inadapté qui s’est emballé après avoir dérayé. Chacun constate ses dysfonctionnements quotidiens. Personne ne semble pourtant décidé à y remédier. La situation est urgente et exige un remède de cheval.

J’ai la conviction que l’entrepreneur et l’entrepreneuriat doivent être promus avec force parce que l’enjeu est vital pour notre économie. Chacun sait que les entrepreneurs sont effrayés par la situation économique et les prévisions toujours plus compliquées à formuler, mais cet effroi est considérablement aggravé par l’existence de dispositifs tels que le RSI.

Le RSI tue les entrepreneurs et l’emploi

Le RSI décourage l’entrepreneuriat, décourage l’entrepreneur et donc l’emploi. La création d’emplois et l’inversion de la courbe du chômage promises ne peuvent dépendre que des entrepreneurs que nous sommes. Il est donc de l’intérêt de tous, que les entrepreneurs français retrouvent la foi en leurs institutions et la confiance en l’avenir.

André Frossard dans son ouvrage intitulé « Les Pensées » affirmait « Dans les guerres, ce ne sont peut-être pas les enfants que l’on vise, mais c’est eux que l’on tue. » Nous pourrions, pour décrire au mieux la réalité de ce que vivent les entrepreneurs Français, le parapher et constater que « Avec le RSI, ce ne sont peut-être pas les entrepreneurs que l’on vise, mais c’est eux que l’on tue. »

Créé en 2006 afin de « faciliter la vie des entrepreneurs indépendants » (ce n’est pas une blague de mauvais goût), le RSI est devenu notre cauchemar. Les entrepreneurs indépendants que nous sommes, ne sont, pour le moins, pas une caste de privilégiés. On ne compte pourtant plus les erreurs considérables qui nous mettent quotidiennement en difficultés.

Créer une mission d’information sur le RSI

Je soutiens pleinement l’initiative du député Bruno Le Maire et de 106 députés de demander au président de l’Assemblée Nationale la création d’une mission d’information sur le RSI, afin évaluer le dispositif et faire rapidement des propositions législatives. Cependant, un simple audit ne suffira pas à éteindre l’incendie et c’est bien la question du monopole de la Sécurité Sociale que pose la crise du RSI.

Mais, je veux dire à quel point il est urgent d’agir. Chacun de nous a dans son entourage proche, un artisan ou un commerçant qui peut faire partager lors des repas de famille, les erreurs majeures dans le traitement de son dossier, les recouvrements multiples des cotisations ou l’absence de remboursement des soins.

Cela pourrait ne pas être si grave, si ne venait pas s’ajouter à ce cauchemar, l’excès flagrant des charges prélevées par le Régime social des indépendants auquel ne peuvent plus faire face nos artisans et nos commerçants.

Différents reportages de terrains ont démontré de poids des charges administratives et financières qui pèsent sur les indépendants. Souvent, ces charges sont carrément injustifiées. Je pourrais aussi aborder la retraite de misère à laquelle auront droit ceux qui ont pris tous les risques et se sont battus pour la croissance de ce pays.

Le libre choix de l’assurance-maladie pour les entrepreneurs

Je n’ose même pas aborder les jours de carence en cas de maladie alors que l’on est revenu sur ceux des fonctionnaires. Que dire encore des cotisations insupportables à payer même en cas de longue maladie ?

Enfin, comment accepter le manque constant d’interlocuteur au sein du RSI ? Comment comprendre que personne ne puisse jamais répondre aux demandes d’informations des indépendants ?

Comment ne pas vivre comme un racket la perception de charges redoutables alors que le RSI externalise son service téléphonique où les permanences d’accueil sont gérées par des intérimaires ne connaissant rien au sujet ?

Comment mesurer le désarroi constant des entrepreneurs qui ne peuvent pas savoir comment sont calculées leurs cotisations, leurs reversions, leurs indemnités journalières ? Comment ne pas le vivre comme une injustice insupportable ?

En semant, l’injustice ne risque t’on pas de moissonner le malheur de tous ? Et comment comprendre qu’avec 1% de la population mondiale, la France assume 15% des dépenses sociales de l’humanité ?

Voilà pourquoi, outre une réforme de fond en comble du RSI, puis du régime général de la Sécurité Sociale, je milite pour que soit donnés aux entrepreneurs français le libre choix de leur assurance maladie et retraite, un choix aujourd’hui entravé par un monopole datant de 1945. Si des Français sont chaque jour de plus en plus nombreux à quitter la Sécurité Sociale pour des régimes d’assurances privées européens, bravant les huissiers des monopoles sociaux, c’est parce qu’ils sont moins chers et, plus réactifs et beaucoup plus généreux ! La France devrait réagir. Rappelons nous ces mots de Napoléon Bonaparte « Le grand art, c’est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système. » La compétition économique internationale est un combat. Nous, entrepreneurs, y sommes les fantassins de notre économie.

5 COMMENTAIRES

  1. bonjour , dictatures démocratique , point de vue intéressant ,peux être s’agit il plutôt d’une monarchie sodocratiques la France est en un état lamentable , avec ces grand discours ces parlotes de tafiotes sur font de assemblée nationale , comment des types qui gagne des fortunes par mois s’intéresse au esclaves que nous sommes , comment ce fait il que c’est le riches qui parle du pauvres , celui qui ce gave qui parle le mieux de celui qui crève de fain , celui qui est riche propriétaire immobilier (et il sont nombreux ) qui parle pour celui qui dort dehors , il font semblant de s’intéressé au peuple , car nous leurs servons , c’est nous qui les portons au pouvoir , hors le pouvoir annule toute convictions , ces gens ce foute de nous comme moi je me fous des autres , quand le matin arrive et que l’on se lève pour allez prendre notre place d’esclave à quoi pensons nous , à nos factures et crédit , à notre épouse , et surtout à nos enfants un café et hop c’est partie pour 10 ou 12 heures (je suis artisan esclave depuis 13 ) que croyez vous que les tètes (de nœuds ) pensantes faces le matin en se levant , il font comme nous , rien à foutre des autres , il serais utopique de croire qu’il se soucis de vous , nous sommes invisibles tout les 5 ans il sorte de leurs torpeur en se rappelant que le petit peuple existe alors il font le tours des marché , école , entreprise et maison de retraite , du folklore , et sa suffît pour mobilisé les amnésiques et les moutons pour allez votés , seule geste de reconnaissance envers le peuples , écouté mais ne pas entendre l espoir nous aveugles nous désirons plus de justices plus d équité ,plus de reconnaissance , et surtout plus de liberté , les seule liberté que l’on nous accorde c’est la liberté des contrainte et obligations , les pigeons du système que nous sommes ferais bien de s’unir pour ‘défendre nos emploie , à force d’avoir revendiqué le fais que nous ne sommes pas dé localisable et pour une fois il on entendue c’est pour cela qu’ il nous pompe un maximum , le pouvoir c’est nous rien que nous c’est eu de s’abaisser a nous il nous doivent un travaille , des résultats , le patron c’est nous sans nous il ne sont rien , il faux se mettre sa dans la tête pas de résultat il faux les viré sans aucun avantages monarchique qui nous coute un blinde par ans , ce sont les même roi mais sans les perruques , qui se gavent de petit victoire personnel et nous manipule pour que nous les portions vers ces victoires . histoire est un recommencent perpétuel amnésique manipulé par des tète pensantes entrainer à anticipé leurs futurs , la vengeance ne résolve pas le font , car l’hors de la révolution française après le soulèvement , il a fallut organisé une contre révolution pour bannir ceux qui avaient pris le pouvoir , car leurs conviction de bases avaient été annules car le pouvoir aveugles et les convictions changes avec , seule la sagesse peu permettre l’équité , le pouvoir lui permet seulement assouvir des rêve de grandeur et de puissance mais il ne permet pas de gouverné les puissant détruises et reconstruise le sages ne détruit ni ne prend il est juste ,

  2. Il est bien écrit chépu où que tout çà finira dans un bain de sang où nos maîtres politiques seront pourchassés par le peuple qui leur arrachera la langue pour tant de mensonges et les découpera en morceaux pour donner à manger aux rats!
    Et c’est vraiment ce qu’ils cherchent en restant sourds et aveugles aux souffrances des gens honnêtes et travailleurs qu’ils pillent sans vergogne!
    La roue tourne et la vengeance du peuple de France approche plus vite qu’ils ne l’imaginent!!!

  3. En entreprise, si une machine est dangereuse et présente des risques pour les ouvriers, elle est retirée ou mise en conformité au risque de voir le patron de l’entreprise devant les tribunaux en cas d’accident.

    En France, si une machine (RSI/Etat/Justice) est dangereuse et présente des risques (fin d’activité (beaucoup trop)/suicides 2 par jour/délit et crime) pour les ouvriers (TNS/Peuple français) rien n’est fait et tous les responsables s’en foutent.
    La « Justice dira » Responsable mais pas coupable (« sang contaminé »Fabius).

  4. Assurances privées maladies européennes moins chères, plus réactives et plus généreuses!
    Voilà il l’a dit…
    D’ailleurs qui sont ceux qui veulent nous faire peur avec les assurances privées??
    Les sociaux.. Les premiers à profiter du travail des entrepreneurs sans que eux ne produisent rien pour l’économie de notre pays.
    Ils veulent nous soumettre à leur verser de l’argent pour vivre à nos crochets, à nos dépends en nous disant qu’ils gèrent pour nous…
    Mon cul oui… il faut 10 artisans cotisants pour faire vivre un directeur de caisse RSI.
    Imaginez combien il en faut pour faire vivre toutes leurs structures, employés et syndicats réunis!!!
    C’est fini la mascarade pseudo solidaire!
    On se barre du système..
    Qu’ils se démerdent sans nous!!!
    Et pas non-plus de refonte d’une organisme inexistant juridiquement qui était dissout avant même d’être créé!!!
    Fusion des trois mutuelles organic, canam et ava dissoutes au 31 décembre 2002 qui ont pratiqué par la suite illégalement de l’extorsion de fonds en bande organisée par personnes dépositaires de l’autorité publique!
    La faute grave de l’Etat est avérée et les hauts responsables de cette ignominie nationale doivent être jugés comme n’importe quel citoyen et punis comme indiqué dans la loi!!!

    • Tu as raison Ricou, ils devraient tous être jugés.
      Mais faut pas rêver on ne vie pas dans un pays démocratique, mais belle et bien sous un régime de dictature démocratique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.