La Réunion : Un tour de l’île pour dire « Non au RSI »

La Réunion : Un tour de l’île pour dire « Non au RSI »

Ce mardi, les membres du Collectif des Syndicats et Associations Professionnelles de La Réunion (CSAPR) montent au créneau via une journée de mobilisation contre le RSI (Régime Social des Indépendants). Les « libérés du RSI » font le tour de l’île pour dénoncer le RSI. Partis de Saint-Denis, ils ont pris la direction de l’Est.

Journée de mobilisation du CSAPR

Ce mardi 6 octobre est marqué par la mobilisation des membres du Collectif des Syndicats et Associations Professionnelles de La Réunion. Afin de dénoncer le monopole de la CGSS (Caisse Générale de la Sécurité Sociale) et le RSI, le CSAPR a décidé de passer à l’action via un tour de l’île.

L’objectif affiché par le CSAPR : sensibiliser la population sur les « méfaits du RSI ».

Au total, une trentaine de personnes sont mobilisées dans cette action et une « opération escargot » a débuté via un Tour de l’île qui ne passera pas inaperçu.

Qu’est-ce que le RSI ?

« Le régime social des indépendants existe depuis 2006. Il est né de la fusion des trois caisses de protection sociale des chefs d’entreprise : l’assurance vieillesse des artisans, la caisse nationale d’assurance maladie des professions indépendantes et l’organisation autonome nationale de l’industrie et du commerce ».

Il faut savoir que le RSI assure la couverture maladie des professionnels libéraux, des artisans et des commerçants.

En revanche, « le RSI ne gère que la retraite des artisans et des commerçants, celle des professionnels libéraux étant administrée par d’autres organismes. Depuis 2008, il est l’interlocuteur social unique des indépendants (hors professions libérales), ce qui signifie que l’organisme centralise toutes les cotisations ».

Et en vidéo sur le site: http://www.linfo.re/la-reunion/societe/678358-un-tour-de-l-ile-pour-dire-non-au-rsi

Retrouvez le CSAPR sur Facebook : https://www.facebook.com/CSAPR-Reunion-854613621282799/timeline/

 

 

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.