Monsieur le Premier ministre,

Vous avez refusé de recevoir une délégation du Mouvement des Libérés

Non nous ne comprenons pas votre réponse négative.

Alors que vous aspirez à devenir président de la République, il est incompréhensible que vous refusiez de recevoir un Mouvement qui réclame un véritable État de droit, l’application des lois abrogeant le monopole la sécurité sociale, permettant ainsi d’éviter la faillite de centaines d’entreprises par jour sous le poids des cotisation sociales et, pour les plus fragiles des créateurs de richesse, «la corde pour se prendre ».

 

En refusant de nous recevoir, vous refusez d’écouter un Mouvement représentatif de la société civile qui vient d’obtenir la suppression des tribunaux de la honte que sont les tribunaux des affaires de sécurité sociale (TASS).

En refusant de nous recevoir, vous préférez occulter le cercle économique vertueux engendré par la liberté de la protection sociale.

En refusant de nous recevoir, vous marquez votre mépris envers ceux qui se sont libérés, ont sauvé leur entreprise, sauvé des emplois, sauvé du malheur des familles, sauvé des vies.

En refusant de nous recevoir, vous avouez votre panique à l’idée de subir les pressions des tenants du système établi, qui a pourtant conduit notre pays à l’abîme.

En refusant de nous recevoir, vous vous incrustez dans cet immobilisme quarantenaire qui a détruit notre pays et provoqué la fuite des entreprises et des cerveaux par millions.

En refusant de nous recevoir, vous avouez faire partie de ces politiques carriéristes haïssant ceux qui ne font pas partie de leur caste.

 

Veuille agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de nos sentiments de profonde déception.

Dr Faraj Chemsi  – Mouvement des Libérés

6 COMMENTAIRES

  1. Monsieur le premier ministre

    Un titre bien ronflant pour un type aussi insignifiant. la déférence faite à ces tristes sires est hallucinante. Ils n’auront plus jamais mon vote.

  2. Vu depuis mon exil lointain, je dirais que je suis tout sauf surpris d’une telle réaction de la part de quelqu’un qui voudrait nous faire croire qu’il n’était pas d’accord avec la conduite de la politique qu’il menait et que demain il va raser gratis et réformer notre pays alors même qu’il n’a pas levê le petit doigt pendant 5 années.

Laisser un commentaire