Les 4 étapes de la libération

Les 4 étapes de la libération

1. BIEN S’INFORMER

La libération est un choix personnel, qui nécessite de bien se renseigner avant de se lancer dans cette bataille juridique afin de faire reconnaître son droit à la liberté d’assurance maladie et/ou retraite.
Tout d’abord, en complément de notre site, nous vous invitons à consulter les sources d’informations suivantes :

Ensuite, pour poser vos questions plus précises, nous vous invitons à vous inscrire sur

Deux communautés très actives où des libérés vous répondront très rapidement.

Pour les Frontaliers, que l’Etat veut contraindre à abandonner leur assurance privée au profit de la Sécu (régime CMU), veuillez vous rapprocher de l’association Libres Frontaliers  et leur groupe sur Facebook.

Enfin, venez participez à une de nos réunions d’information, voire proposez d’en organiser une vous-même dans votre région.

2. CHOISIR SON ASSISTANCE JURIDIQUE

Très important : ne vous libérez pas sans le soutien juridique d’une association ou du syndicat TALESS.

le MLPS : Association historique du combat :

Inscription

Ecrire en expliquant votre situation, et joindre une enveloppe timbrée au MLPS, 165 rue de Rennes, 75006 PARIS

Le Syndivat TALESS: Syndicat Professionnel APOLITIQUE

Investigations, enquêtes, defense offensive et communication, adhérez c’est participer aux actions.

Rendez-vous sur : www.taless.fr

 

3. SOUSCRIRE UNE ASSURANCE SANTE et/ou UNE ASSURANCE VIELLESSE

Il est obligatoire d’être affilié à un régime de sécurité sociale. Pour cette raison, vous devez souscrire une assurance santé en Europe, les assureurs français ne pouvant proposer les couvertures au 1er euro uniquement aux… étrangers. Vous pouvez donc choisir entre plusieurs assurances. Comparez les tarifs et les couvertures, faîtes votre choix, et souscrivez.

  • GLOBALITY HEALTH : assurance généraliste pour les expatriés. Les remboursements sont aux frais réels.
  • Amariz Limited  : est spécialisé dans l’assurance maladie pour la France.  Assurance santé ouverte à toute personne, quelle que soit leur nationalité, résidant dans l’Espace Economique Européen.

Pour la prévoyance optionnelle (indemnités journalières, invalidité, décès) : passer par un courtier qui a sélectionné des assurances compatibles avec les libérés qui ne cotisent plus au « régime obligatoire ». Ces assurances restent confidentielles en raison des pressions exercées par la Sécu envers les assureurs pour ne pas vendre leurs services aux libérés.

Sur votre devis, puis sur le certificat d’adhésion  et le contrat (conditions générales et particulières), ne doivent pas apparaître de mentions relatives à l’obligation d’être affilié au régime obligatoire pour bénéficier des prestations. En revanche il peut être fait mention d’être à jour de ses cotisations pour que la déductibilité Madelin s’applique, car les libérés n’étant plus au régime obligatoire ne peuvent de toute façon pas déduire leur cotisations de prévoyance.

Autre point très important, les prestations servies doivent être forfaitaires et non indemnitaires (l’indemnité venant en complément de ce que verse la sécu, alors que le forfait est totalement indépendant de votre affiliation ou non à la sécu).

Les courtiers référencés par ordre alphabétique sont :

4. INFORMER LES ORGANISMES et CESSER DE LES PAYER

A réception de l’attestation d’assurance de votre nouvel assureur maladie, vous informez le RSI/URSSAF que vous les quittez et vous arrêtez de payer vos cotisations maladies et CSG. L’assistance juridique choisie vous fera parvenir la lettre à envoyer lors de la réponse à votre courrier de l’étape 1.

Pour la retraite vous pouvez les informer directement sans produire d’attestation et arrêter vos paiements, ce qui permet d’économiser avant de pouvoir souscrire avant le 31 décembre à une assurance vie européenne.

 

COMMUNIQUER !

Toutes les initiatives, qu’elles soient personnelles ou partagées sur le site, sont bonnes à prendre! Être vu et entendu, c’est l’objectif du Mouvement. Plusieurs libérés ont proposé des outils marketing, que nous vous invitons à découvrir :

Vous êtes un(e) libéré(e) de la Sécu !